SINGAPOUR – Deuxième Passage

En général les gens ne passent que 3 ou 4 jours à Singapour, moi j’y suis allée deux fois pour un total de deux semaines.

Du 27 au 31 juillet 2016

Je suis déjà allée à Singapour un mois et demi plus tôt et j’avais vraiment bien aimé. En plus, je m’étais fait deux amis qui m’avaient hébergée en Couchsurfing. Si j’y suis retournée c’était pour trois raisons :

  • Je rentre des Philippines et je dois aller en Europe début août pour rejoindre une copine. Les vols directs des Philippines étaient vraiment très chers et j’économisais pas mal en passant par Singapour.
  • Je pouvais revoir mes deux potes avant mon retour en Europe et en plus l’un des deux m’offrait de m’héberger à nous.
  • J’avais envie de me reposer un peu avant de reprendre la route, en Europe cette fois-ci.

 

Me voilà donc de retour à Singapour. À vous dire vrai, je n’ai pas fait grand chose en dehors de me reposer, regarder des séries et rattraper mon retard sur l’écriture de mon blog. Car oui, écrire tout ces articles, ça prend énormément de temps ! En plus, mon pote a un blog qui fonctionne très bien, je prends donc note de ses précieux conseils.

Je vais quand même profiter de ces quelques jours pour voir Singapour d’un autre angle, ne vous inquiétez pas !

D’abord, je retrouve un français que j’avais rencontré aux Philippines. Le hasard a voulu qu’on se retrouve tous les deux au même endroit au même moment. Il me fait découvrir le Merlion ! Et oui, c’est incroyable mais lors de mon premier passage je n’avais pas été voir ce symbole du pays et je n’en avais même pas entendu parler ! Pourtant j’étais partie avec des Tee-shirts souvenir sur les quels il était représenté mais je n’y avais pas vraiment prêté attention. Quel étrange symbole tout de même !  Un lion avec un corps de poisson. C’est pas très beau tout de même. Enfin, ce n’est que mon avis ! Bien sûr, je pose tout de même devant pour une photo souvenir. Puis nous partons nous balader sur Mendoza. Je ne suis toujours pas très fan de cette île artificielle dédiée au loisir, mais bon, c’est un des rendez-vous de Singapour.

Je découvre également la vie nocturne à Singapour grâce à mon couchsurfing. Nous sortons faire deux trois bars avec des amis à lui. C’est un peu huppé mais du rap sort des amplis et je me lance, je danse, je me défoule. Mon pote est mort de rire devant ma gesticulation mais je m’en fiche, je m’amuse. Et je ne suis pas la seule à se défouler ainsi. Un autre mec se déchaîne aussi, heureusement pour moi car sinon je serai seule. Personne d’autre ne danse. Petite anecdote assez drôle sur la soirée : l’alcool me fait oublier pendant un instant que je me trouve à Singapour, la ville des règles et des amendes. Les rues étaient désertes, aucune voiture à l’horizon, en bonne française je traverse donc la route complètement à l’arrache, pas de danger pour moi en vu. Et là, mon pote se met à crier  » Mais nooooon, c’est 100 dollars d’amende !  » et moi bêtement je lui répond  » Mais il n’y a personne…. » . C’est là qu’on voit le décalage culturel. Pour moi, ce n’était rien et pour lui c’était inimaginable de faire ça. Bon promis, à part cette fois là, j’ai toujours respecter les règles !

Et sinon, j’ai fait un beach Volley pour la première fois de ma vie et j’ai adoré ça. Bon j’ai été nulle mais au fur et à me sure des parties, je commençais à m’améliorer ! Si vous voulez en faire un, ils en organisent chaque semaine sur Couchsurfing ! Foncez, il y a une super ambiance.

C’est lors de ce deuxième passage que je découvre également les food Court dont je parle dans mon premier article sur Singapour, lieux énormes avec pleins de stand pour manger pour pas trop cher. Tapes « food court Singapore » sur Google, t’en trouveras plein.


Voilà, mon voyage en Asie se termine, une page se tourne. Et c’est avec le cœur gros et la tête remplie de souvenirs que je rentre en Europe. Bonne nouvelle, il me reste encore un mois pour parcourir les routes et je ne rentre pas tout de suite à la maison !

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :