COMMENT J’AI ATTERRI AUX PHILIPPINES

COMMENT J’AI ATTERRI AUX PHILIPPINES

Alors les Philippines, oui j’en avais entendu parler, un peu, mais pas tellement. Je savais que ça existait, je ne suis pas bête à ce point là, et je savais que c’était dans l’océan Pacifique, mais après ça, je dois l’avouer, ça n’allait pas bien loin. J’étais bien ignorante. Quand on me disait Philippines, je pensais à la femme d’un ami d’une de mes cousines, qui est philippine, voilà, c’est tout.

Puis, je me suis retrouvée en Thaïlande sans vraiment de plan. J’avais, dans l’idée, de faire le grand tour : Vietnam, Laos et surtout Myanmar. Mais, bon, rien n’était planifié, je n’avais même pas pris de billet de retour. Bref, ma pote avec qui je voyage en Thaïlande, part le 30 juin et après ça, mystère. Puis, une autre amie – et ouais, j’ai trop de potes ahah – m’appelle et me dit « J’ai un mois de vacances en août, j’ai des sous, où est-ce qu’on va ? ». Ça ce sont des amis comme je les aime !  » Mais on va où tu veux ma belle ! » et donc après quelques échanges, on décide d’aller dans les Balcans.

Donc, le mois d’août, c’est fait, je sais ce que je vais faire mais dans tout ça, il me reste toujours le mois de juillet à planifier. Où est-ce que je vais ? Telle est la question !

Je sais une chose, j’ai bien envie de plonger ! Et oui, pour ceux qui me suivent, il y en a peut-être, je suis tombée amoureuse de l’océan lors de mon baptême de plongée sur Koh PhiPhi. Donc j’ai maintenant ça en tête, je veux retourner sous l’eau ! J’en parle à droite à gauche et on me parle de l’Indonésie, un des plus beaux pays pour plonger. Alors je me renseigne dessus. On ne m’en dit que du bien mais deux bémols viennent pointer leur nez : D’abord, c’est un pays ÉNORME et un mois c’est vraiment très très court, puis c’est un pays en grande partie musulmane et malheureusement je n’ai aucun vêtement couvrant, que des shorts et des petits tops et je n’ai pas spécialement envie d’en acheter d’autres.  Et, outre le fait que ça m’embête d’acheter des vêtements – car avouons le, ce n’est pas un vrai problème – je n’ai vraiment pas envie de me couvrir et je suis plutôt du genre à me balader sans soutien-gorge plutôt que l’inverse. Une des choses que j’adore dans le fait de voyager dans cette partie du monde, c’est le fait de vivre ma vie en short et en haut de maillot de bain et je ne suis franchement pas prête à mettre des tee-shirts à manches longues et des pantalons.

Puis, je rencontre Abbhi, mon hôte couchsurfing sur Singapour. Un GRAND voyageur qui connait énormément de pays. Je lui parle de mes doutes sur l’Indonésie, et je lui demande son avis sur les Philippines qui étaient arrivées je ne sais plus comment sur le terrain. On discute et petit à petit je me laisse convaincre, ça sera donc les Philippines ! Et deux semaines avant d’y aller, j’achète mon billet d’avion pour ce pays que je ne connais absolument pas. Abbhi me parle de « Manilla » et je vous avoue que j’ai aucune idée de ce qu’il est en train de parler. Grace à internet je me rends compte que c’est le nom anglais de Manille, la capitale des Philippines et là, une petite ampoule s’allume dans ma tête : Manille, comme dans la chanson Je ne suis née quelque part ! Les fameux trottoirs de Manille, c’est aux Philippines ! Punaise alors ! J’adore cette chanson et c’est que maintenant que j’apprends où c’est. Oui, vous pouvez le dire, je suis stupide parfois. 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :