SANTIAGO ET VALPARAISO

SANTIAGO ET VALPARAISO

Du 24 mars 2016 au 01 avril 2016

Etant en plein dans mon coup de mou j’ai eu un rythme très lent sur ses deux villes. Donc en clair, je n’ai pas fait grand chose. Mais j’ai quand même mon avis à donner.

Valparaiso, je n’ai pas super aimé. Ça a beau être classé dans le patrimoine mondial de l’UNESCO, j’ai beau kiffé les fresques murales normalement, la saleté venait vraiment tout gâcher. La ville en elle-même est superbe, enfin les fresques murales sont incroyables. J’aimerais bien qu’on ait des fresques comme ça partout dans le monde. C’est juste magnifique. Mais c’est vraiment beaucoup beaucoup trop sale. Je logeais en Couchsurfing sur une des collines (oui ici tu ne parles pas en quartier mais en colline) un peu éloignées du centre, et tu voyais les vagues de déchets qui s’écroulaient sur les flans des collines. C’était immonde. Je ne comprends vraiment pas. Surtout que le Chili c’est quand même super développé. Ils n’ont aucune excuse pour laisser la ville dans cet état là. Même dans le centre tu trouves je ne sais combien de plastiques et autres détritus dans les rues. Alors il y en a qui arrivent à profiter des lieux malgré ça, moi, perso, ça gâche totalement mon plaisir et je ne vois que ça.

 

Santiago : Bon ben c’est une capitale quoi ! J’ai tout de même préféré Santiago à Buenos Aires car plus petite donc plus à taille humaine et plus propre. Oui je sais je suis chiante avec ma propreté mais moi c’est vraiment quelque chose qui me touche et qui m’importe.

 

Conseil pour Valparaiso et Santiago et même en général :

Les Free Walking Tour. J’en avais déjà fait au Pérou et j’avais vraiment kiffer. Ici encore j’ai adoré. Ils t’informent vraiment sur tout : l’Histoire, la politique, la nourriture, les coutumes, l’architecture… En général, c’est super complet et très intéressant. Le principe c’est que l’on donne ce que l’on veut à la fin.

Pour Valparaiso faites « Valparaiso Te Amo ». Encore peu connu, donc il y a peu de personne. On s’est retrouvé à trois avec le guide, c’était super sympa. Et c’est une agence locale donc on fait marcher le pays, parfait ! Le guide était super sympa et parlait même français. Pour le reconnaître, c’est le tee-shirt vert.

J’ai également essayé « TourforTips » sur Valparaiso et sur Santiago. Bizarrement sur Valparaiso j’ai détesté et je suis partie avant la fin mais sur Santiago j’ai adoré. Autant vous prévenir, eux ne sont pas du coin, c’est une agence américaine si je ne me trompe pas. Et gros point noir : avant de commencer ils t’expliquent le principe du  » tu donnes ce que tu veux à la fin  » mais ils te disent quand même que normalement tu dois donner 10 000 pesos (plus de 12 euros). Ça m’a un peu choquée, surtout que c’est beaucoup 10 000 pesos. Mais après tu donnes quand même ce que tu veux. À Valparaiso je n’ai pas aimé car, d’une, il n’y avait qu’en anglais, de deux, on devait être 30 touristes et enfin j’ai trouvé le guide très prétentieux et antipathique. À Santiago j’ai adoré car on a pu former un groupe pour les hispanophones, on été une petite dizaine, et la guide était vraiment très intéressante. Mon avis est donc partagé mais je recommanderais quand même d’y aller. On y apprend plein de trucs. Pour les reconnaître c’est le tee-shirt rayé blanc et rouge. »

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :