MES DERNIERS PAS CHEZ FIDEL

MES DERNIERS PAS CHEZ FIDEL

Voilà, il est temps pour moi de tirer ma révérence et je repars de Cuba avec un goût amère dans la bouche. Pourquoi ? Tout d’abord parce qu’en 10 jours, je n’ai eu le temps de rien. Le pays est en réalité énorme et 10 jours ne sont pas suffisants. Un conseil pour ceux qui veulent vraiment connaitre Cuba : prévoyez 3 semaines minimum.

Sinon, je suis un peu partagée sur mes impressions sur les cubains. Je me dis que c’est une chance que je parle un peu espagnol car j’ai pu échanger avec quelques-uns uns d’entre eux en dehors de la relation basée sur l’argent. Car oui, ce qui est très très très pénible c’est qu’ils te voient comme un dollar ambulant. Ils sont tout le temps en train de vouloir te vendre quelque chose, ils essayent de t’arnaquer, bref ils sont chiants. Le problème c’est que pour eux tous les voyageurs sont les mêmes. Tu peux venir jusqu’ici, cela veut dire que tu as de l’argent. Ils ne différencient pas les gringos avec les poches bien remplies et l’étudiant qui veut juste faire son bout de chemin. Et je vous ai déjà raconté l’histoire du taxi à Santa Clara où j’ai cru tuer le gars mais il faut savoir qu’ils sont souvent ainsi, très désagréables. Dans les restaurants, les serveurs te regardent comme des bulldogs, pas un sourire, pas un mot gentil, rien. En France, je serais partie plus d’une fois sans payer si j’avais eu ce genre de comportement. Je sais que les français on est des clients un peu chiants mais là, c’est vraiment la base de la politesse que je demande. Comme le gars du bus, je lui demande mon sac dans la soute « tu aurais pu le demander plus tôt » me dit-il sur un ton super désagréable… Bref, après 10 jours à Cuba j’étais très heureuse de retourner au Mexique où il faut l’avouer, les gens sont très très sympathiques.

Conclusion : je veux revenir pour voir tout ce que je n’ai pas vu et ça fait beaucoup et pour ne pas rester sur cet avis negatif sur les cubains!

Laisser un commentaire

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :