LE GRAND CANYON & LA VALLÉE DE LA MORT

LE GRAND CANYON & LA VALLÉE DE LA MORT

Le grand Canyon

Ah le Grand Canyon, un des mes rêves de petite fille ! Aujourd’hui je peux dire: « je l’ai fait ! J’y étais ! Quelle chance ! » Et comme je ne fais rien comme tout le monde, j’y suis allée quand il neigeait, et il faisait très très froid. Si vous prévoyez d’y aller en hiver, n’oubliez pas les gants et tout l’attirail. Nous avons fait la bêtise de dormir dans la voiture, quand nous sommes arrivés le soir, c’était HORRIBLE. Mais à part ça, c’était GÉNIAL. Les couleurs sont incroyables, c’est vraiment quelque chose d’unique.

Le grand Canyon en neige

Alors, parlons logistique deux secondes. Comment ça fonctionne ? Moi perso, j’y suis allée seulement une journée du côté ouest. C’est plutôt bien fait niveau organisation. Tu as le village juste après l’entrée du parc avec tout ce qu’il faut : centre de visiteurs, restaurants, toilettes, campings, lodges.. Tu as deux routes au départ de ce village, tout est très bien indiqué. Et tout le long des deux routes tu as des points de vue. encore une fois, bien indiqués. Tu as des navettes à l’intérieur du parc, ils te donnent une map à l’entrée où tout est expliqué. Bref c’est easy. Et sinon l’entrée c’est 20 dollars par voiture ou 80 dollars pour un passe annuel qui te donne accès à tout les parcs nationaux aux US.

Revenons sur l’essentiel, et comment c’est ? C’est magnifique. En fait j’ai été un peu frustrée car ça m’a donnée envie de prendre mon sac à dos et d’aller y faire une rando. Bon pas avec ce froid glacial, et on va éviter également en été où c’est un véritable four, mais en automne par exemple pourquoi pas. Ça doit être incroyable de marcher dans ce décor, juste toi et la nature. Si je reviens dans le coin, enfin plutôt quand je reviendrai dans le coin, je me planifie ça, O-B-L-I-G-É !

« Bon plan hôtel :
Entre le Grand Canyon et la vallée de la mort, nous avons dormi dans la ville de Kingman qui se trouve quasiment pile entre les deux. L’hôtel s’appelait Travelodge, 50 dollars pour trois avec petit déjeuner, propre, dans la zone des fast-food, accès facile, avec frigo et micro-onde dans la chambre. Je recommande »

La vallée de la mort

Bon, pour commencer, un petit avertissement, la vallée de la mort n’étant pas un parc national il n’y a pas de navette qui te permet de rejoindre les différents points intéressants. Du coup, je pense que sans voiture c’est impossible.

Par contre conduire dans ce décor c’était Amazing ! C’est tellement énorme, tellement grandiose, ces montagnes, ce désert, cette saline, ces couleurs, ces dunes, bref c’est … à couper le souffle. Attention, prendre une carte avant ou regarder sur internet. Tout y est bien indiqué comme dans le Grand Canyon mais comme c’est gratuit ils ne donnent pas de carte à l’entrée avec les explications. Je conseille donc d’aller voir avant sur internet ce qu’il y a. Un bon site que je recommande : http://www.roadtrippin.fr/californie.php Il est très très bien fait, te donne des explications détaillées sur tous les parcs, bref il est top. 

Sinon, mes impressions sur cette fameuse vallée ? Comme je l’ai déjà dit c’était incroyable. Et ce qui m’a vraiment plu c’est que sur ce même lieu, il y a toute une multitude de paysages. J’ai vraiment pris mon pied pour faire simple. Comme a dit Alfred Hitchcock, « la vie ce n’est pas simplement respirer, c’est avoir le souffle coupé », et là c’était exactement ça. Je me sentais toute petite dans cet énorme désert. Bref, c’est un MUST !

 

 


« Mauvais plan hôtel :

Un de mes potes ne voulait pas réserver d’hôtel pour ce soir là, après la Death Valley, il pensait qu’on en trouverait un pas cher sur la route. Fausse bonne idée. Je suis sortie de la vallée de la mort, il faisait nuit, il y avait effectivement deux motels à la sortie mais je voulais faire une ou deux heures de route pour me rapprocher du lieu du lendemain, le parc des Séquoias. Vous comprendrez que lorsqu’il est à peine 18h, tu te dis qu’il vaut mieux s’avancer un peu pour ne pas à avoir à faire 5 heures le lendemain matin. Problème : ces deux motels furent les derniers que nous ayons vu, nous avons roulé deux heures sans rien voir après. On a finalement trouvé un camping, et nous avons payé 75 dollars pour une cabane sans chauffage, sans drap, sans couverture, sans petit déjeuner et avec les toilettes et douches de l’autre côté du camping (à 0 degrés c’est chiant). Bref, vous avez compris, il vaut mieux réserver où alors au moins se rendre dans une ville, sur les routes il n’y a rien. Et oui j’avais prévenu mon pote qu’il n’y aurait rien. »

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :