USA THE BEGINNING

USA THE BEGINNING

Tout a commencé avec une bouteille de rhum et s’est terminé aux States ! Yeah Baby ! Un soir avec deux potes, un peu alcoolisés, voir beaucoup, on s’est dit « et si on allait passer les fêtes à New-York ? ! ». Car c’est vrai que comme on est en échange scolaire, on doit passer les fêtes loin de nos familles. Enfin eux doivent car ils sont en échange pour un an, moi je l’ai choisi pour continuer de voyager, l’aller-retour étant vraiment trop cher. C’est le sacrifice que j’ai fait pour mon trip, mais heureusement il y a skype ! Bref, tout ça pour dire qu’on ne voulait pas passer Noël et nouvel an à Aguascalientes, vraiment trop la loose. Donc ce fameux soir, avec le sang réchauffé par l’alcool nous nous sommes lancés le défi d’aller à New-York. Sur le coup je ne pensais pas qu’on allait vraiment le faire, même si j’avais vraiment envie d’y aller. Je pensais que c’était juste un délire de beuverie pour mes deux potes.

Et ben non, je me suis trompée, un mois plus tard on achetait nos billets pour la Californie (les billets pour New-York étant hors de prix). Aller jusqu’à Los Angeles le 22 décembre 2015, retour le 4 janvier 2016 de San Francisco avec entre les deux Las Vegas, le Grand Canyon, la vallée de la mort, le parc des séquoias et Yosemite. Quel programme !

Version plus détaillée:
22 décembre : Los Angeles
23 décembre : Universal Studio
24 décembre : Les lettres d’Hollywood (Griffin Observery) et route jusque Las Vegas
25 décembre : Las Vegas
26 décembre : Route jusqu’au Grand Canyon
27 décembre : Grand Canyon et nuit à Kingman
28 décembre : Vallée de la mort et nuit près d’Isabel lac
29 décembre : Parc des Séquoias et nuit à Fresno
30 décembre : Yosemite et route jusqu’à San Francisco
Du 31 décembre au 3 janvier : San Francisco

La première question a été « comment faire pour le transport ? » puisque les distances sont tout de même énormes. J’ai regardé pour les bus, mouais, et pourquoi pas louer une voiture ? C’est ce qu’on a fait, on en a eu pour 200 euros par personne pour deux semaines, en la prenant à l’aéroport de Los Angeles et la rendant à celui de San Francisco. Comme il n’y a pas de péage sur les routes américaines et que l’essence est vraiment pas chère (un plein à 30 dollars, c’était comme un rêve), je pense que c’était la meilleure solution. Et finalement ça ne revenait pas si cher que ça, c’est que nous avons fait quand même plus de 2000 km ! Et nous avons pu économiser un peu sur l’hôtel car par deux fois nous avons dormi dans la voiture. Bon ça c’était la mauvaise idée , il faisait -10°C, j’ai cru mourir. Bref, la voiture je pense que c’est un must si vous voyagez à plusieurs aux États-Unis, cela facilite le trajet dans les parcs, c’est aussi compliqué sans.

Conduire aux États-Unis c’est vraiment tranquille. Les routes sont de bonne qualité, bien larges, et très rectilignes. Même dans les villes, c’était super fluide. Moi qui déteste conduire à Paris, j’ai adoré conduire à San Francisco par exemple. Les seuls trucs à savoir c’est que le feu tricolore est de l’autre côté du carrefour et que si vous tournez à droite vous pouvez passer au rouge sauf contre-indication.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :