CHIAPAS, UNE DES RICHESSES DU MEXIQUE

CHIAPAS, UNE DES RICHESSES DU MEXIQUE

La région du Chiapas se trouve dans le sud du Mexique, à la frontière avec le Guatemala et c’est…. Comment dire ? Un petit bijou! Il réunit tout ce qui est possible pour en faire un destination touristique idéale, ah non, c’est vrai, il manque la mer, mais sinon c’est parfait! Il y a la jungle avec les ruines perdues accompagnées de leurs singes, une ville de style colonial,  des cascades, des lacs, un canyon avec des crocodiles, une des plus importantes ruines du pays et même des indigènes qui barrent la route pour le folklore (bon en vrai, ils sont vraiment pas contents). Je dois l’avouer, certaines choses puent mais on va d’abord commencer par le positif.

Tout d’abord, San Cristobal de las casas. Je pense que c’est l’une des plus belles villes du Mexique. De style colonial, elle est de toutes les couleurs. Après 3 jours à séjourner dans cette ville, je n’avais toujours pas eu le temps d’aller la visiter, je devais partir en début d’après-midi pour prendre mon avion et j’avais vraiment envie de passer la matinée à dormir. Mais je me suis motivée pour aller me faire le tour de la citée en solo. Et j’ai bien fait ! Elle est splendide, je recommande vivement. Autre chose que j’ai adoré dans cette ville : les gens ! Car c’est assez touristique, donc il y a des personnes du monde entier, de toutes les nationalités, mais pas les gros groupes de touristes du troisième âge. A vrai dire je n’ai vu que des jeunes, entre 20 et 40 ans maximum, quasiment tous dans le même délire de voyage et de « enjoy the life ». J’ai rencontré un paquet de personnes, des américains, des allemands, des français, des mexicains, des israéliens… Bref un peu de tout. J’ai même décidé un soir de sortir boire un verre seule, mes potes étant trop fatigués (les bébés, t’es jeune, bouge toi !). En 5 minute, je discutais avec deux mexicains qui m’ont emmenée dans un bar ambiance reggae et quand j’y suis sortie, il faisait jour. Une des meilleures nuits que j’ai passé au Mexique. La nuit suivante, on s’est retrouvés autour d’un feu dans le jardin de l’hostel, à boire du rhum et à raconter des conneries. Le pied quoi ou le panard comme dirait un grand philosophe français.

D’ailleurs,  je recommande cet hostel: Puerta Vieja, pas trop cher, propre, pas loin du centre, le staff super sympathique, un bar, un jardin avec hamacs, et ils organisent même des petits événements genre barbecue. 

Autour de San Cristobal de las Casas, il y plusieurs trucs à faire super sympas. Nous perso, on a réservé tous les tours avec notre hostel. Ils nous proposaient des prix vraiment intéressants et au moins on ne se prenait pas la tête.

Donc d’abord on a fait un tour à cheval pour se rendre au célèbre village San Juan Chamula. La balade était vraiment super, et comme on est au Mexique, la sécurité c’est un peu secondaire et donc au Galop !! Bref, on s’est bien éclatés. Puis on est arrivés au village et on a été visiter son église. Je pense que c’est l’unique église dans ce genre dans le monde entier. Ici, pas de chaise, on s’assoit par terre, tout le monde ramènent des fleurs et les posent un peu partout, ça donne une ambiance toute particulière. Mais le plus hors du commun c’est qu’ici, les gens sont encore attachés à leurs anciennes croyances, on assiste donc à mélange entre Catholicisme et croyance d’une autre ère. En gros, juste à côté de nous, une famille a sacrifié un poulet. Autant vous le dire, j’étais très mal à l’aise et j’ai vite demandé pour sortir de cette église. C’est vraiment quelque chose à voir, quelque chose d’unique mais j’avais l’impression de ne pas être à ma place et de juste de déranger tout ces gens.

Attention : NE PRENEZ PAS DE PHOTO DANS CE VILLAGE ET NE SORTEZ MÊME PAS VOS APPAREILS PHOTO. Les locaux ont horreur de ça et ils pourraient vous les prendre et les jeter par terre. Juste respectez les.

Puis, on a pris un tour pour aller voir la cascade del Chiflon et les lacs de Montebello. Deux lieux vraiment magnifiques en pleine nature.

Cascade del Chiflon Chiapas Mexique

Lac de Montebello Chiapas Mexique

Autre lieux splendide : Yaxchilan (il y a aussi Bonampak dans le coin mais beaucoup moins intéressant).  Une ruine perdue dans la jungle, il n’y a pas de route pour y aller, il faut prendre le bateau. Le site est magnifique et énorme et petit bonus il est toujours habité mais cette fois-ci par des singes ! Que demandez de plus ? Imaginez, prendre un petit bateau sur une rivière large comme… (j’ai pas d’exemple sous la main, on fera ça plus tard, mais c’était large), croiser quelques crocodiles si vous avez de la chance, être accueilli par une dizaine de singes, et se retrouver devant une ruine encore sauvage et vide de touristes.

Singes à Yaxchilan. Chiapas Mexique

Yaxchilan Chiapas Mexique

J’avais l’impression d’être Indiana Jones qui découvrait Rogusselle. Vous allez vous dire « Rogusselle ? Dans quel délire est-elle encore partie ? ». J’étais avec deux amis, Romain et Agustína et je m’appelle Estelle : Ro – Gus – Elle ! Tadam ! « Mais quelle imagination elle a celle-là ! » …. Ouais je sais, je pense me lancer dans une carrière d’écrivain.

Bref, revenons à nos moutons. Faut vraiment aller faire cette visite, elle vaut le coup. Le problème, c’est que comme c’est perdu in the middle of nowhere (j’aime cette expression), je ne sais pas si on peut y aller par soit même. Nous, on y était allé avec un tour qui comprenait cette visite et la visite d’une autre ruine, qui avouons-le, ne vaut pas le détour, puis d’une nuit dans une cabane avec marche dans la jungle le lendemain. Et là je suis désolée mais je vais commencer à parler de ce qui ne m’a pas plu. L’endroit où nous sommes restés pour dormir était tout sauf sauvage et nature. Alors peut-être est-ce parce que je suis partie en Amazonie au Pérou, où, effectivement j’étais au milieu de nulle part, coupée du monde dans une vraie nature sauvage mais la jungle ici m’a déçue. Dans la cabane, il y avait toutes les commodités. Il manquait juste internet. On était à côté d’un village, on a même pu trouver de la bière et une grande route passait à deux pas de là on dormait. Le lendemain, quand on est parti dans la jungle, notre guide portait robe et était en claquettes alors qu’au Pérou, on était tous en pantalon et en manches longues pour ne pas se faire manger par les insectes. Le chemin été tracé et le pire du pire, il y avait une arche pour marquer début du chemin. Beaucoup trop artificiel à mon goût. Mais bon, je ne vais pas me plaindre, je suis tout de même dans la jungle. Peut-être que si j’avais commencé par cet endroit avant de faire le Pérou j’aurais été émerveillée comme une gamine, car, en effet, mes amis étaient super contents. J’avais l’impression d’être en décalage par rapport à eux. Moi, dans ma tête je me disais « mouais, il y a mieux quand même ». J’imagine que c’est un problème pour les gens qui ont vu beaucoup de choses. Par exemple, quand t’as vu les chutes d’eau d’Iguazu, toutes les autres cascades doivent te paraître dérisoires. J’espère toujours rester cette poupée japonaise aux grands yeux qui s’émerveille devant n’importe quoi.

Autre endroit à visiter ABSOLUMENT : La ruine de Palenque qui est pour moi la PLUS BELLE ruine du pays voir la plus belle que j’ai vu de toute ma vie ! C’est tout simplement énorme, magnifique avec en prime quelques singes qui se baladent par-ci ou par-là. Pour moi ce n’est pas un must c’est LE MUST. 

Ruine de Palenque Chiapas Mexique

Entre Palenque et San Cristobal de las Casas, vous pouvez allez faire un tour aux Cascades Agua Azul et Misol Ha.

Cascade Misoh al Chiapas Mexique

Cascade Chiapas Mexique

Donc maintenant, les choses négatives (je suis française, il y a toujours un truc qui ne va pas voyons). Ce qui m’a vraiment choquée, c’est la pollution et je veux dire par là la tonne de déchet que l’on peut trouver dans la nature. C’est en réalité un problème récurrent pour le Mexique et c’est bien dommage. Ici, c’est au canyon du Sumidero où j’ai eu affaire à ça. L’endroit est magnifique, il y a même des crocodiles qui font la sieste mais quand tu arrives dans le canyon, tu vois au loin des îles de je ne sais quoi. L’eau est en fait couverte de déchets plastiques en tout genre et tu te retrouves à naviguer au milieu de cette merde (désolée, je n’ai pas d’autre mot). Mais ne vous inquiétez pas, ce n’est qu’à l’entrée du canyon, après il n’y a plus rien pour gâcher le paysage. Mais moi, ça m’avait tellement choquée que j’étais restée sur ça. Les autres touristes, par contre, j’ai eu l’impression que ça ne leur faisait ni chaud ni froid. Bien au contraire, quand on a croisé le petit bateau qui vend chips et autres choses, ils se sont jetés dessus sans se poser de question. Alors, je sais que les mexicains et la nourriture c’est toute une histoire, mais quand même. Ils ne se sont pas dit pendant 2 minutes que la présence de ce bateau shop n’était pas normal, et que c’est d’ailleurs de là d’où provienne la majorité des déchets flottants dans le canyon. Bref, heureusement qu’il y avait les crocodiles pour me remonter le moral mais tout de même, pauvres crocodiles qui doivent nager là-dedans.

Crocodile Canyon de Sumidero Chiapas Mexique

Canyon de Sumidero Chiapas Mexique

Laisser un commentaire

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :