LA CÔTE PACIFIQUE MEXICAINE

LA CÔTE PACIFIQUE MEXICAINE

SAYULITA

Première plage du Mexique pour moi : Sayulita. Et comment dire ? J’ai surkiffé (désolée je ne vois pas d’autre mot pour exprimer mes sentiments). Alors non, ce n’est pas la plage au sable blanc, avec les boites de nuit à la dernière mode pour aller faire la fête jusqu’à 7h du matin et les hôtels grand luxe. Mais c’est justement ça qui m’a plu. Sayulita c’est tout petit, c’est rempli de jeunes et d’étrangers et, rappelez-vous, ce que je préfère dans les voyages, ce sont les rencontres.

Malgré l’absence de sable blanc, la plage est magnifique, elle est loin d’être surpeuplée, au contraire c’est plutôt tranquille et calme, elle est entourée de jungle dans laquelle, quelques maisons magnifiques sont venues se perdre. En ce qui me concerne, ça été ma première baignade dans l’océan Pacifique et comme il en faut peu pour m’émerveiller, je me suis retrouvée comme ces poupées japonaises avec des grands yeux. Je restais allongée flottant à la surface écoutant les bruits de l’océan (oui j’ai toujours ce kiff particulier pour l’eau).

Village de Sayulia au Mexique.jpg

Ensuite, le village de Sayulita, comme je l’ai dit, c’est petit, mais c’est suffisant. Le soir, je me suis retrouvée dans un bar dansant alors qu’à la base j’étais beaucoup trop crevée pour sortir. Mais qu’est-ce que j’ai bien fait de me motiver. J’ai A-D-O-R-É ! Alors, premièrement, la musique était géniale, enfin une soirée sans cette banda qu’on entend tous les jours à Aguasalientes ! Ensuite, j’ai eu l’impression de me retrouver dans la scène finale de Dirty Dancing, quand tout le monde danse la salsa dans le bar après le show des deux protagonistes principaux. Pourquoi ? Car tout le monde venait d’horizons différents, j’ai rencontré des espagnoles, des français, des allemandes, des américains, de tout. Car tout le monde était habillé comme à la plage. Pas de chichi, short, tong, et pas de filles ultra maquillées en micro robe. Car oui, une des choses qui m’insupporte au Mexique, c’est que les filles sont beaucoup trop superficielles. Tout le monde dansait ensemble sans se connaitre, c’était le pied. J’ai fini la soirée avec des espagnols et mexicains, dans une maison magnifique, à nager dans une piscine entourée de palmiers en admirant les étoiles. Et là je me suis dit « Quelle chance j’ai ».


PUERTO VALLARTA

Dans un tout autre style, Puerto Vallarta, plage de luxe et de la démesure. Pour la première fois j’observe des immeubles de plusieurs étages au Mexique et j’ai l’impression de me retrouver en Europe. La plupart des gens y vont en pension tout inclus, et tout inclus, cela signifie l’alcool aussi. J’avoue, j’en ai profité. Je me suis retrouvée dans un hôtel quelque peu luxueux, avec une piscine, un restaurant où la nourriture était à tomber par terre, et une plage privative avec bar. Bref, mon programme pendant 3 jours a été : manger, mojito, piscine, mojito, manger, mojito, plage, mojito, manger, mojito et boite de nuit. Et les boites de nuit sont totalement dans la démesure. Ouvertes sur la digue, avec une décoration déjantée, des filles à poil (non à poil avec fourrure mais à poil toute nue!), bref c’était presque trop pour moi. Enfin, je ne vais pas mentir, je me suis éclatée, j’ai même fait de la balançoire au-dessus de la boite, mais quand le dernier soir, ils te mettent un show de meufs et qu’il n’y a plus de musique pour danser pendant 2h, tu pètes un plomb ! C’est une boite mec, pas un bar à strip !

En conclusion, pour y passer quelques jours pour ceux qui aiment faire la saucisse sur la plage, c’est parfait !

Plage de Puerto Vallarta au Mexique Hotel Puerto Vallarta Mexique

Laisser un commentaire

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :